Gabon : Noël Nelson MESSONE nommé ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis   Gabon :78, 84% de gabonais admis aux différents grades CAMES   Gabon : Hamidou OKABA a tiré sa révérence   Gabon: le gouvernement va créer une Université Nationale des Sciences et Techniques de la Santé   Grèce : naufrage d'un bateau de migrants, jusqu'à 50 portés disparus   Supercoupe de l'UEFA : le Real Madrid soulève le trophée face à l'Eintracht Francfort

Home •  Société

Sograta : « Non à la dissolution, oui à la restructuration ! »

Les partenaires sociaux de la Sogatra demande au gouvernement de procéder à la restructuration de la compagnie.

Auteur •  A. B. EVAKA Publié le 03 novembre 2021

Les partenaires sociaux de la Société gabonaise de transport (Sogatra) ont, au cours d’une assemblée générale ce mercredi 3 novembre, demandé au gouvernement de procéder à la restructuration de la compagnie et non à sa dissolution comme annoncé par le ministre de tutelle.

Les agents de cette compagnie de transport public (Sogatra) disent se sentir asphyxiés déjà par le non-paiement de 9 mois de salaires et 10 mois de prime covid mais surtout par la possible dissolution ou liquidation par voie juridique de la société dans les mois avenirs. « Nous les partenaires sociaux nous n’avons pas été consultés, le personnel n’a pas été informé de cette décision du ministre des transports », indique Cyrille Ndoudi Ledoumou.

Pourtant, selon les syndiqués, la tutelle avait invité les centrales syndicales que compte la Sogatra à réfléchir sur l’avenir de l’entreprise. « Après donc réflexion, nous avons demandé au ministre de mettre en place un comité ad hoc de restructuration. Mais jusque-là, rien n’est fait », précise le porte-parole.

Alors, pour une non liquidation ou dissolution, les agents de la Sogatra optent pour la restructuration de l’entreprise, vieille de 24 ans. Ils proposent au gouvernement plusieurs solutions. « La première est la baisse des salaires de certains cadres de la société et la deuxième, la diminution des effectifs. Et nous allons travailler avec les inspecteurs du travail pour rendre possible ces propositions », suggère Cyrille Ndoudi Ledoumou, le porte-parole des syndicats de la Sogatra en ajoutant, « il faut geler les embauches pour une période d’au moins 3 ans afin de mieux fixer les bases de notre entreprise ».

Voir aussi

Soucieux des nombreuses difficultés que rencontre la première chaine publique gabonaise, notamment

voir +

Les militaires suivront des études supérieures de médecine dorénavant à Libreville.

voir +

Toujours en pleine expansion au Gabon, Omed Group qui fait dans l’import-export, agence de voyage

voir +

Cet évènement prévu précisément pour le 22 octobre prochain n’est autre que l’ordination de

voir +

Ces travaux se déroulent en présentiel et par visioconférence, ils s’achèveront ce 27 juillet

voir +

L’abbé Ephrem Ndjoni, curé de la cathédrale Saint Hilaire a été propulsé ce 25 juillet par l

voir +

le Groupe Gabon Télévisions a été victime d’une cyberattaque de sa boite mail ce jeudi 21 juil

voir +