Mairie de Libreville : « Négligés », le collectif des membres du cabinet de Léandre Nzue envisage une assemblée générale.

Victimes de suspension abusive durant la période intérimaire, le collectif des membres du cabinet de l’ancien maire, Léandre Nzue annonce la tenue d’une assemblée générale à Libreville dans les prochains jours. Celle-ci aura pour objectif de remobiliser les adhérents et clarifier leur situation, selon un communiqué.

 N’ayant jusque-là pas obtenu satisfaction à leurs revendications, le collectif des membres du cabinet de l’ex maire, Léandre Nzue annonce très prochainement les travaux d’une assemblée générale.

« Fort de ce qui précède, le bureau du collectif des membres du cabinet de Léandre Nzue informe l’ensemble des personnes concernées par la mesure de suspension abusive de leurs salaires, durant la période intérimaire qu’une assemblée générale sera convoqué dans les prochains jours » informe Symphore Ekomo Ekomo, Secrétaire générale dudit collectif

Cette rencontre permettra de partager à tout un chacun les informations sur les différentes démarches effectuées, depuis la mesure de leur suspension.  Elle sera aussi l’occasion d’indiquer la situation budgétaire, les poursuites judiciaires et l’organisation d’un sit-in à l’esplanade de l’hôtel de ville de Libreville.

Selon le communiqué, cela fait neuf mois que les membres du cabinet de l’ancien maire, Léandre Nzue seraient illégalement suspendus de leurs fonctions. A l’entame de sa prise de fonction de maire de Libreville par intérim, Serge William Akassaga les avait suspendus provisoirement. Le 6 janvier 2021, le maire Eugene Mba aurait acté la suspension définitive de leurs contrats.

 Cette seconde mesure a de facto établi que les quatre mois de suspension étaient dus aux personnes concernées. Toutefois, l’actuel édile de la commune de Libreville aurait reconnu le caractère illégal de la suspension et se serait engagé à payer les arrières de 4 mois de salaires.

Mais contre tout attente, le maire n’aurait pas respecté son engagement. Les membres du cabinet de l’ex maire, Léandre Nzue auraient sollicité l’intervention du Premier ministre, Rose Christiane Ossouka, et qui aurait répondu favorablement. Indiquant que les instructions auraient été données pour le paiement de leurs arriérés de salaires.

Alors que le maire de Libreville Eugene Mba a démissionné de ses fonctions, le collectif des membres du cabinet de l’ex maire, Léandre Nzue ne sont toujours pas rentrés en possession de leurs droits.  En revanche, les décisions de l’assemblée générale des anciens employés de l’hôtel de ville fixeront la conduite à tenir afin de parvenir au paiement des quatre mois d’arriérés de salaires.

 

    Articles récents

    La judokate Gabonaise, Sarah Mazouz met fin à sa carrière sportive

    Le Gabon pourrait connaitre d’ici le mois de septembre une 3ème vague

    Le parc national de l’Ivindo, classé comme patrimoine mondial de l'UNESCO.

    La production pétrolière a toujours représenté 60 à 70 % des revenus de l’État.

    Les travaux d’un séminaire sur la décentralisation et le développement local.

    1/3 des mangroves gabonaises souffrent de dégradation.

    Le Japon s’est engagé à réhabiliter le Centre social du Bas de gué-gué

    Quatre officiers supérieurs de la police ont été sanctionnés



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux