Front social : Dynamique unitaire rentre en grève générale de 14 jours sur toute l’étendue du territoire

Face au mutisme du gouvernement a leurs revendications, la centrale syndicale Dynamique unitaire a entamé une grève générale ce 14 juin pour une durée de deux semaines. Ce mouvement d’humeur est simultané à une tournée de sensibilisation sur l’ensemble du territoire nationale, selon le compte rendu de l’assemblée générale tenue ce week-end écoulé à Libreville.

A l’issue d’une assemblée générale qui s’est déroulée le samedi 12 juin au quartier Awendje, dans la commune de Libreville, la centrale syndicale Dynamique unitaire a décidé de paralyser l’administration publique et parapublique à travers une grève générale déclenchée, ce lundi 14 juin pour une durée de quatorze jours. Cette décision est également suivie d’une tournée nationale qui vise à sensibiliser sa base.

Cette démarche intervient après la non prise en compte par le gouvernement de leurs revendications inscrites dans un préavis de grève, puis déposé aux services du Premier ministre.

En effet, lors des assises, les leaders syndicaux ont évoqué plusieurs points essentiels qui soulèvent leur mécontentement. Il s’agit de la non régularisation immédiate et sans condition de toutes les situations administratives et financières des agents de l’Etat, conformément à la décision de la Cour constitutionnelle du 30 octobre 2018, annulant les mesures d’austérité ; le non-paiement de la prime d’incitation à la performance du deuxième trimestre 2015 aux agents des ministères.

En passant par l’arrêt immédiat et sans condition des pensions provisoires et  l’arrimage de la pension retraite au nouveau système de rémunération par la CPPF et un non échéancier d’apurement de la dette de l’Etat auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale.

A en croire les partenaires sociaux, le gouvernement n’a toujours pas honoré son engagement qui consiste à reverser la main d’œuvre non permanente à la Fonction publique conformément aux résolutions du Dialogue social d’Angondjé de 2014 et la prise en compte de toutes leurs cotisations sociales et patronales de la CNSS dans le calcul de leur pension par la CPPF. Ils affirment aussi qu’il en est de même sur le réembauchage de la main d’œuvre non permanente licencié illégalement au CENAREST et à l’ex-CHU d’Angondje

Par ailleurs, ces syndicalistes ont décrié d’autres situations difficiles relatives à une série de non paiements en bonne et due forme des droits légaux des ex-salariés de la caisse nationale de sécurité sociale, de la société nationale des bois du Gabon. Ainsi que le non-respect du plan social des employés de l’hôtel Wali-Ré-Ndama. Avant de faire savoir les arriérés de salaires des agents de la société de transports SOGATRA.

Alors que le Gabon n’est pas épargné par la crise sanitaire de la covid-19, la Dynamique unitaire exige le retrait d’un certain nombre de mesures de restriction liées à cette pandémie. Notamment, la levée du couvre-feu, de l’autorisation spéciale obligatoire pour les voyages terrestres et la fin des test covid-19 pour circuler à l’intérieur du pays.

Estimant que ces mesures qui visent à freiner la propagation de cette maladie empiètent considérablement sur le bon fonctionnement de leurs activités professionnelles mais surtout les précarisent.

 

 

 

    Articles récents

    La judokate Gabonaise, Sarah Mazouz met fin à sa carrière sportive

    Le Gabon pourrait connaitre d’ici le mois de septembre une 3ème vague

    Le parc national de l’Ivindo, classé comme patrimoine mondial de l'UNESCO.

    La production pétrolière a toujours représenté 60 à 70 % des revenus de l’État.

    Les travaux d’un séminaire sur la décentralisation et le développement local.

    1/3 des mangroves gabonaises souffrent de dégradation.

    Le Japon s’est engagé à réhabiliter le Centre social du Bas de gué-gué

    Quatre officiers supérieurs de la police ont été sanctionnés



    Vidéos récentes

    Intéressé un nouveau public aux subtilités de l'art de la peinture

    Nous vous faisons découvrir le voyeur derrière le viseur.

    La première ministre de la République gabonaise, Rose Christiane Ossouka raponda s'est exprimée lors du forum génération égalité.

    L 'Association de Lutte Pour Le Bien Etre des Albinos ALBA a organisé une journée de célébration et de sensibilisation sous le thème "Fort envers et contre tout"

    Le Président Gabonais va réunir les députés et les sénateurs

    Un Fablab est un endroit dédié à la création et au partage des connaissances liées à la technologie.

    la CNAMGS en collaboration avec le CHUL organise une caravane medicale ayant pour theme la pose de protheses et la confection de fistules aterio veineuses 

    Les étudiants d'ESAM à Gabon Télévisions pour comprendre le fonctionnement de la première gabonaise.

    Trois cents ouvrages de divers domaines en langue espagnole offert par l'ambassade du Royaume d'Espagne au Gabon.

    Les anciens élèves du lycée Mohamed Arissani organisent une communication sur l'impact des réseaux sociaux