Gabon: les contrôleurs aériens de l'Asecna lèvent leur grève   Gabon/football: Roy Mouniengue et Jean-Jaurès Golly signent au Stade Mandji   Gabon: Libreville hôte des journées de l’industriel en novembre 2022   Arabie Saoudite: Le prince héritier, Mohammed ben Salmane, nommé Premier ministre selon un décret publié ce mardi 27 septembre 2022   Burkina Faso: au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque   France: le rappeur Kaaris en garde à vue, accusé de violences par son ex-compagne

Home •  Société

49ème assise de la presse francophone : vers l’élaboration d’une feuille de route pour la promotion des femmes ?

Ces travaux se déroulent en présentiel et par visioconférence, ils s’achèveront ce 27 juillet prochain.

Auteur •  Narcisse Mauny Publié le 27 juillet 2022

Une délégation de journalistes gabonaises prend part au Maroc à la 49ème assise de la presse francophone qui s’est ouvert ce jour sous le thème retenu « leadership féminin au sein des médias, rôle des médias dans le renforcement du leadership des femmes ». Ces travaux se déroulent en présentiel et par visioconférence, ils s’achèveront ce 27 juillet .

 

« La représentation féminine occupe encore le devant de la scène mondiale. Les voix s’élèvent pour dénoncer les stéréotypes et les dépréciations de l’image des femmes » peut-on lire dans le communiqué.

 

Invitées par UPF, Mireille Dirat, directrice générale adjointe du groupe Gabon télévisions, Patricia Lydie Mouelet, chef de service des actualités  et Wivine Ova Ndang sont actuellement à Benguérir au Maroc.  En qualité de moderatrices, ces journalistes participent aux discussions relatives au leadership de la femme dans le secteur des médias, d’une part.

 

Ces femmes qui occupent des hautes responsabilités au sein de la télévision nationale gabonaise ont l’occasion de faire savoir, le rôle des médias dans le renforcement du leadership des femmes à la 49ème assise de la presse francophone, d’autre part. C’est l’opportunité pour elles de rappelerla volonté politique du président de la République sur la promouvoir des droits de la femme et de lutter contre toutes les formes de discrimination à leur endroit.  Une volonté qui se traduit par l’instauration de la Décennie de la femme gabonaise.  Celle-ci a permis de lever les obstacles et faire en sorte que les femmes réalisent leur plein potentiel.

 

Hormis les femmes des médias, cette grande messe voit la présence des femmes leaders d’horizons divers. Femmes politiques, dirigeantes de grands groupes, intellectuelles, société civile.  Tout ceci est dans l’optique de dégager une feuille de route visant au renforcement du pouvoir d’action des femmes et leur promotion.  C’est du moins ce qu’a rassuré le comité d’organisation qui précise aussi la fin des travaux pour ce 27 juillet.

 

Voir aussi

Un (1) mois plus tard, 129 médias n’ont toujours pas revu leur statut.  

voir +

un atelier de renforcement de capacité qui va permettre d’aborder les procédures opérationnelle

voir +

L’église catholique poursuit son opération de déguerpissement dans la commune de Libreville.

voir +

La haute autorité de la communication désapprouve les tensions entretenues entre journalistes de l

voir +

Après 2 ans sans le traditionnel repas d’indépendance dû à la Covid-19, la Mairesse de la comm

voir +

Soucieux des nombreuses difficultés que rencontre la première chaine publique gabonaise, notamment

voir +

Les militaires suivront des études supérieures de médecine dorénavant à Libreville.

voir +