Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • Santé

Vaccination contre la covid-19 : plus de 480 vaccins administrés à l'ouverture

Plus de 480 vaccins administrés au total sur les trois sites retenus

Auteur • Narcisse Mauny

La seconde phase de la campagne de vaccination a dès son ouverture suscite une forte adhésion des populations. Plus de 480 vaccins administrés au total sur les trois sites retenus dans la commune de Libreville. Accompagné du Pr. Marielle Bouyou-Akotet, présidente du Comité national de vaccination, le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong s’est réjoui  de cette mobilisation lors de sa visite indique un communiqué.

La recrudescence des cas positifs de la 3ème vague liée à la covid-19 serait certainement à l’origine de cet engouement autour de la seconde phase de la vaccination. Cette campagne qui se déroule au Marché Mont-Bouet, carrefour Rio et de l’échangeur des charbonnages a  enregistré à son entame  un peu plus de quatre cent quatre-vingt (480).

Des resultats encourageants qui laissent espérer à une réduction des risques de contamination mais aussi à une efficacité de la stratégie de riposte.  Pour sa part, le ministre de la Santé a procédé encore à la sensibilisation et a vacciné quelques personnes.  Affichant sa satisfaction de constater un tel engouement après avoir fait savoir les instructions de sa hiérarchie

« le Premier ministre nous a instruit de nous rendre, avec l’unité mobile de vaccination, dans les différents quartiers du Grand Libreville pour faciliter la vaccination aux populations. Nous sommes assez satisfaits de l’engouement dans les différents sites visités » a déclaré Guy Patrick Obiang Ndong accompagné Pr. Marielle Bouyou-Akotet, présidente du Comité national de vaccination lors de sa visite.

Selon un communiqué, cette deuxième phase de vaccination fait suite au lancement qui avait permis plus de deux mille cinq cent (2500) volontaires en trois jours dans les sites de Malibé, carrefour NSI Owendo, Mindoubé 1 avant la décharge et les rond-point de Nzeng-Ayong et du PK12.

Conformément au Plan national de vaccination, cette activité a pour objectif principal, la réduction de la morbidité et de la mortalité de la Covid-19 par la vaccination de 50% de la population. Cette seconde phase prendra fin ce samedi 02 octobre.

 

 

Voir aussi

Signalé  par l’Afrique du Sud, « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont cert

voir +

SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancres masculins

voir +

La France réaffirme sa volonté à soutenir le Gabon dans le domaine de la santé.

voir +

Le Gabon présent au sommet de haut niveau sur le VIH-SIDA à Dakar

voir +

Nicole Assélé réagit sur les récentes mesures sanitaires

voir +

Nouvelles mesures sanitaires rentreront en vigueur LE 15 décembre

voir +

Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

voir +

Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

voir +

les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

voir +

Plus de 480 vaccins administrés au total sur les trois sites retenus

voir +