Gabon : Noël Nelson MESSONE nommé ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis   Gabon :78, 84% de gabonais admis aux différents grades CAMES   Gabon : Hamidou OKABA a tiré sa révérence   Gabon: le gouvernement va créer une Université Nationale des Sciences et Techniques de la Santé   Grèce : naufrage d'un bateau de migrants, jusqu'à 50 portés disparus   Supercoupe de l'UEFA : le Real Madrid soulève le trophée face à l'Eintracht Francfort

Home •  Santé

Fièvre jaune : une délégation conjointe de OMS-UNICEF restitue les conclusions de la stratégie d’élimination à Obiang Ndong

L’objectif de cette réunion était la restitution des conclusions des travaux d’élaboration de la stratégie d’élimination.

Auteur •  Narcisse Mauny Publié le 05 juillet 2022

Une mission conjointe OMS-UNICEF a rencontré le lundi 04 juillet dans   le ministre de la Santé et des affaires sociales, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong assisté de son ministre délégué, Justine Libimbi épouse Mihindou, dans le bâtiment abritant les services dudit ministère. L’objectif de cette réunion était la restitution des conclusions des travaux d’élaboration de la stratégie d’élimination des épidémies de fièvre jaune au Gabon.

 

 

En effet, élaboré sur la base de la stratégie mondiale pour l’élimination des épidémies de fièvre jaune (EYE) avec le concours de l’Institut d’épidémiologie et de lutte contre les endémies (IELE), l’objectif poursuivi ici est de réviser le plan triennal 2018-2021 et d’obtenir l’engagement du gouvernement pour la mise en œuvre de la stratégie d’éradication de la fièvre jaune au Gabon. Pour ce faire, des réflexions doivent être menées sur les mécanismes de mobilisation des ressources et de l'assistance technique pour accompagner le pays dans la planification et la mise en œuvre d'une campagne préventive de masse contre cette maladie.

 

 

Occasion pour le ministre de la Santé, Guy Patrick Obiang Ndong de remercier au nom du gouvernement, l’OMS et l’UNICEF pour leur contribution permanente à l’amélioration du système de santé gabonais.  Rappelant à l’assistance, l’impérieuse nécessité de mener une campagne nationale de vaccination et de mobiliser les ressources nécessaires pour l’atteinte des objectifs énoncés. Selon lui, « lutter contre la fièvre jaune c’est renforcer la surveillance au niveau des portes d’entrée du pays et surtout intensifier l’engagement communautaire sur l’ensemble du territoire national ».

 

 

Il convient de noter qu’un (01) cas de fièvre jaune enregistré dans un pays constitue une épidémie selon l’Organisation mondiale de la santé qui dispose d’un vaccin inscrit dans le Règlement sanitaire internationale (RSI).

Voir aussi

Justine Libimbi épouse Mihindou, a présidé ce mercredi 13 juillet, la cérémonie de signature de

voir +

L’objectif de cette réunion était la restitution des conclusions des travaux d’élaboration de

voir +

Le gouvernement a invité ce jeudi 23 juin à Libreville, les populations à redoubler de vigilance

voir +

Un administrateur provisoire en la personne de Christophe Eyi va assurer l'intérim.

voir +

A l’annonce de la levée des principales mesures prises pour freiner la pandémie du Covid-19, on

voir +

Il s’agissait de s’imprégner de l’état d’avancement de ces chantiers.

voir +

Santé : les Etats-Unis apportent un soutien au Gabon dans la lutte contre la covid-19

voir +