Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • Santé

Covid-19 : Guy Patrick Obiang Ndong et Mickael Moussa Adamou s’imprègnent des Centres de santé

La situation sanitaire liée à la covid-19 préoccupe davantage le gouvernement.

Auteur • Narcisse Mauny

Ce vendredi 24 septembre, le ministre de la Santé, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et le ministre de la Défense nationale, Mickael Moussa Adamo ont effectué une visite des principaux sites d’infectiologie Covid (SICOV) du Grand Libreville. Celle-ci visait à toucher du doigt les réalités des conditions des patients atteints de la 3ème vague de la covid-19.

La situation sanitaire liée à la covid-19 devient très alarmante et préoccupe davantage le gouvernement.  Le ministre de la Santé et le ministre de la Défense nationale ont procédé tour à tour à un état des lieux à l’Hôpital d’instruction des armées d’Akanda (HIAA), et à l’Hôpital de campagne d’Akanda (HCA), en passant par le Centre hospitalier universitaire de Libreville (CHUL). Avant de se rendre au Centre Hospitalier universitaire d’Owendo (CHUO) et à l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba (HIAOBO).

Ces visites avaient pour l’objectif d’apporter le soutien au personnel médical fortement engagé dans cette crise sanitaire d’une part et d’autre part, se rendre compte de la capacité litière en réanimation pour la prise en charge des cas graves.

Au cours de ces visites, Dr. Guy Patrick Obiang Ndong et Mickael Moussa Adamo ont pu constater le professionnalisme et le dévouement du personnel soignant dans l’anticipation en matière d’organisation et de gestion des stocks des équipements de protection individuel (EPI). Exhortant également ces derniers à l’élaboration dans les meilleurs délais, des états de besoin en médicaments et consommables médicaux.

Dans l’ensemble des sites médicaux, les membres du gouvernement ont fortement recommandé aux responsables des différentes structures de tripler la capacité litière dans les réanimations Covid-19 et les unités de soins intensifs pour assurer une prise en charge optimale de la population car, l’une des caractéristiques du variant delta, est le développement des formes graves chez les personnes atteintes.

Il convient de rappeler que partout où ils sont passés, les deux membres du Gouvernement ont fortement recommandé la vaccination contre la Covid-19 au personnel médical pour éviter d’être des vecteurs de transmission du virus.

Voir aussi

Signalé  par l’Afrique du Sud, « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont cert

voir +

SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancres masculins

voir +

La France réaffirme sa volonté à soutenir le Gabon dans le domaine de la santé.

voir +

Le Gabon présent au sommet de haut niveau sur le VIH-SIDA à Dakar

voir +

Nicole Assélé réagit sur les récentes mesures sanitaires

voir +

Nouvelles mesures sanitaires rentreront en vigueur LE 15 décembre

voir +

Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

voir +

Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

voir +

les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

voir +

Plus de 480 vaccins administrés au total sur les trois sites retenus

voir +