Algérie-France : Si la vie diplomatique était une compétition de football, le qualificatif de « classico » ne serait pas usurpé pour évoquer cet énième duel franco-algérien. Et, comme toujours entre ces deux-là, la période de la colonisation et de la guerre d’indépendance constitue la toile de fond de cette nouvelle crise.  Afrique du Sud : Poursuivi pour corruption, le secrétaire général de l’ANC sera devant la justice à partir du 3 novembre. Comme l’ancien président Jacob Zuma, il dénonce une conspiration ourdie par le chef de l’État.  Mali : Alors que les troupes de Barkhane quittent le pays, le régime de transition a décidé de rouvrir la voie des négociations avec Iyad ag Ghaly et Amadou Koufa, franchissant une ligne rouge pour Paris.  Bénin: Le Bénin est devenu, jeudi 21 octobre, l'une des très rares nations en Afrique à autoriser l'avortement, après le vote par l'Assemblée nationale d'une loi qui divise fortement l'opinion. Près de 200 femmes meurent chaque année au Bénin des suites de complications d'un avortement clandestin, selon les chiffres du gouvernement.

Home • Santé

Covid-19 : dès le 1er novembre l’accès au palais présidentiel sera conditionné par une justification de vaccination

En novembre l’accès au palais présidentiel conditionné par la vaccin

Auteur • Narcisse Mauny

A travers une note datant du 9 septembre, l'accès au palais présidentiel et autres pour les éléments de la garde républicaine et les visiteurs sera conditionné dès le 1er novembre prochain par la présentation d'une justification de vaccination. Une mesure de restriction qui renforce la lutte contre la propagation de la Covid-19 qui voit une recrudescence des cas liée au variant delta.

Le commandant en chef de la garde républicaine a annoncé des nouvelles mesures d'accessibilité au palais présidentiel, à l’infirmerie ainsi qu’à toutes les casernes, en vue de lutter contre la covid-19. 

Les éléments de la garde républicaine devront justifier les accès par la présentation d’un carnet de vaccination contre la covid-19. Une mesure qui entre en vigueur à compter du 1er novembre prochain. Cette décision s’adresse également  aux visiteurs externes. Les réfractaires essuieront une fin de non-recevoir, selon le général de brigade.

La hausse des cas de contamination relative au variant delta engendre à tous les niveaux le renforcement de la stratégie de riposte. A cet effet, le gouvernement est en attente des livraisons des milliers de doses du vaccin américain Johnson & Johnson.

 La campagne de vaccination qui se poursuit sur toute l’étendue du territoire national a vu la participation d’Ali Bongo Ondimba, Chef suprême des armées recevoir une première dose du vaccin chinois Sinopharm le 23 mars dernier au lancement, puis une seconde dose le 23 avril dernier.

Les gardes républicains non vaccinés sont invités à entamer leurs protocoles de vaccination auprès de l’infirmerie du corps. Brice Oligui Nguema a indiqué aux commandants d’unités, aux directeurs et chefs de service à faire respecter ses instructions.

 

 

 

Voir aussi

Signalé  par l’Afrique du Sud, « Ce variant présente un grand nombre de mutations, dont cert

voir +

SUNU Assurances s’engage dans la lutte contre les cancres masculins

voir +

La France réaffirme sa volonté à soutenir le Gabon dans le domaine de la santé.

voir +

Le Gabon présent au sommet de haut niveau sur le VIH-SIDA à Dakar

voir +

Nicole Assélé réagit sur les récentes mesures sanitaires

voir +

Nouvelles mesures sanitaires rentreront en vigueur LE 15 décembre

voir +

Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

voir +

Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme

voir +

les hommes ne sont pas épargnés parce que ce cancer peut aussi avoir raison d’eux

voir +

Plus de 480 vaccins administrés au total sur les trois sites retenus

voir +