Gabon: les contrôleurs aériens de l'Asecna lèvent leur grève   Gabon/football: Roy Mouniengue et Jean-Jaurès Golly signent au Stade Mandji   Gabon: Libreville hôte des journées de l’industriel en novembre 2022   Arabie Saoudite: Le prince héritier, Mohammed ben Salmane, nommé Premier ministre selon un décret publié ce mardi 27 septembre 2022   Burkina Faso: au moins 11 soldats tués et 50 civils portés disparus après une attaque   France: le rappeur Kaaris en garde à vue, accusé de violences par son ex-compagne

Home •  Santé

Cogestion des pharmacies hospitalières : Signature d’un contrat entre l’OPN et les Centres hospitaliers universitaires

Justine Libimbi épouse Mihindou, a présidé ce mercredi 13 juillet, la cérémonie de signature des contrats de cogestion des Pharmacies hospitalières

Auteur •  Narcisse Mauny Publié le 14 juillet 2022

Dans le cadre de la redynamisation des pharmacies hospitalières, le ministre délégué à la Santé et des Affaires sociales, Justine Libimbi épouse Mihindou, a présidé ce mercredi 13 juillet, la cérémonie de signature des contrats de cogestion des Pharmacies hospitalières entre l’Office pharmaceutique national (OPN) et les Centres hospitaliers universitaires (CHU) de Libreville, Owendo et Mère-enfant. Une rencontre qui a vu la présence du Directeur général de la CNAMGS et celui du Fonds gabonais d’investissement stratégique (FGIS).

 

 

Ce contrat définit les modalités de gestion des pharmacies hospitalières en vue d’assurer une disponibilité permanente des médicaments et autres produits de santé (MAPS) au sein des Centres hospitaliers universitaires désignés comme site pilote de cette activité d’envergure.

 

 

Il portera également sur l’approvisionnement de la pharmacie hospitalière, la distribution des MAPS aux différents services de l’hôpital, l’organisation fonctionnelle de la pharmacie hospitalière ainsi que sur la dispensation des MAPS et des autres actes pharmaceutiques aux patients de ces CHU. Il a une durée de trois (03) ans à compter de sa date de signature.

 

 

Conformément aux instructions des plus hautes autorités, le ministre délégué, Justine Libimbi épouse Mihindou a invité les différentes parties aux respects stricts des modalités dudit contrat avant d’insister sur une gestion rationnelle des différents produits pharmaceutiques qui seront mise à la disposition des Pharmacies hospitalières.

 

 

Selon le communiqué, cette initiative est inscrite dans le cadre de la réforme de l’Office pharmaceutique national (OPN) telle que prescrite dans le Plan d’accélération de la Transformation (PAT) impulsé par le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ali Bongo Ondimba.

Voir aussi

Justine Libimbi épouse Mihindou, a présidé ce mercredi 13 juillet, la cérémonie de signature de

voir +

L’objectif de cette réunion était la restitution des conclusions des travaux d’élaboration de

voir +

Le gouvernement a invité ce jeudi 23 juin à Libreville, les populations à redoubler de vigilance

voir +

Un administrateur provisoire en la personne de Christophe Eyi va assurer l'intérim.

voir +

A l’annonce de la levée des principales mesures prises pour freiner la pandémie du Covid-19, on

voir +

Il s’agissait de s’imprégner de l’état d’avancement de ces chantiers.

voir +

Santé : les Etats-Unis apportent un soutien au Gabon dans la lutte contre la covid-19

voir +