Gabon : Noël Nelson MESSONE nommé ambassadeur du Gabon aux Etats-Unis   Gabon :78, 84% de gabonais admis aux différents grades CAMES   Gabon : Hamidou OKABA a tiré sa révérence   Gabon: le gouvernement va créer une Université Nationale des Sciences et Techniques de la Santé   Grèce : naufrage d'un bateau de migrants, jusqu'à 50 portés disparus   Supercoupe de l'UEFA : le Real Madrid soulève le trophée face à l'Eintracht Francfort

Home •  Afrique

La Cédéao lève ses mesures coercitives contre le Mali

1 an après le dernier coup d’Etat militaire perpétré au Mali, les dirigeants de la Cédéao avaient suspendu le pays des instances de l’Institution régionale. Plusieurs restrictions coercitives avaient alors été prises.

Auteur •  Carel OKAYE Publié le 05 juillet 2022

Ce dimanche 3 juillet 2022 à Accra, les dirigeants Ouest-africains se sont réunis lors du sommet de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao). Il était question de la levée des sanctions économiques et financières appliquées au Mali depuis le mois de janvier.

 

1 an après le dernier coup d’Etat militaire perpétré au Mali, les dirigeants de la Cédéao avaient suspendu le pays des instances de l’Institution régionale. Plusieurs restrictions coercitives avaient alors été prises. Gel des avoirs, des transactions financières et économiques avec les pays de la sous-région, fermeture des frontières et suspension des organes de la Cédéao. Ces sont autant de mesures qui avaient paralysées le bon fonctionnement du pays.

 

6 mois après les sanctions contre l’Etat Malien,"le sommet a décidé de lever toutes les sanctions économiques et financières à partir de ce jour" a déclaré Jean-Claude Kassi Brou, Président sortant de la Commission de la Cédéao le 3 juillet 2022.

Voir aussi

Ce mardi 26 Juillet, une délégation du gouvernement ivoirienne a porté à Ouagadougou la lettre d

voir +

1 an après le dernier coup d’Etat militaire perpétré au Mali, les dirigeants de la Cédéao ava

voir +

Le Gabon et la Guinée-Equatoriale, pays de la sous-région d’Afrique centrale, entretiennent de t

voir +

Cette sanction n’est que le résultat de plusieurs évènements dramatiques.

voir +

voir +

voir +

La recrudescence des attaques terroristes au Burkina Faso serait à l’origine du coup d'État mili

voir +