Gabon : la télévision gabonaise célèbre 59 ans d’existence   Gabon: l’ancien ministre de feu Omar Bongo, Pendy Bouyiki tire sa révérence à 66 ans   Gabon: le président du Conseil d’Administration de l’Agence Gabonaise de Sécurité Alimentaire (AGASA) est mort dans un accident de circulation ce 16 mai   Gabon : le Gabon va bientôt mettre en circulation le Passeport CEMAC   Gabon: le Gouvernement annonce la présence de la grippe aviaire sur le sol gabonais   Gabon : Richard Désiré Mamouaka Mombo élu maire de Mouila   Gabon/Sport : Pierre-Emerick Aubameyang met fin à sa carrière internationale   Colombie : Extradition vers les États-Unis du baron de la drogue le plus recherché, « Otoniel »   Guinée : des poursuites pour "assassinats" engagées contre l'ex-président Alpha Condé   Mali : l’Etat annonce son retrait de l'organisation régionale G5 Sahel   Cote d’Ivoire : Seko Fofana remporte le prix Prix Marc-Vivien Foé   États-Unis : l'Oklahoma adopte une loi qui interdit l'avortement  France : Élisabeth Borne nommée Premier Ministre   Mali : sept personnes accusées d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État

Home •  Afrique

Côte d’Ivoire: La chanteuse Shan’l s’insurge contre la NCI « honte à vous » suite à une séquence sur la « démonstration » d'un viol

Shan’L a exprimé ce jour son indignation « honte à vous »

Auteur •  Narcisse Mauny Publié le 01 septembre 2021

 La célèbre chanteuse Gabonaise, Shan’L a exprimé ce jour son indignation « honte à vous » à la suite d’une « démonstration » de viol à l’émission talkshow « La télé d’ici vacances » de la chaîne NCI. L’animateur Yves de Mbella a reçu, comme invité, un homme présenté comme un « violeur repenti » et lui a fait faire une scène de viol sur un mannequin.

L’indignation ne cesse de grandir depuis la diffusion de cette séquence.Une émission télévisée, diffusée lundi 30 août, provoque un véritable tollé, notamment sur les réseaux sociaux.

La star de la musique Gabonaise, Shan’l dit « honte à vous » à la télé ivoirienne NCI sur un post. Visiblement meurtrie dans une vidéo a condamné fermement cette démonstration de viol mais aussi a fait comprendre à l’équipe « des présentateurs qualifiés » le traumatisme des victimes « ce qui m’a choqué c’est quand l’animateur lui demande si elles jouissent pendant l’acte. (…)vous qui étiez sur ce plateau, j’ai une amie qui a été violée, sodomisée à l’âge de 16 ans, en plein jour et par plusieurs personnes. Aujourd’hui, elle a des séquelles à vie, il y’avait du sang partout. Donc à elle on va lui demander si elle a joui ? vous êtes sérieux qu’il y’a un message profond derrière ? Qu’est- ce qu’on veut nous faire comprendre ? Où est ce qu’on va ? Où est ce qu’on est ? (…) J’ai perdu des amies dans ses affaires de viols (…)on veut nous faire croire que à nous femmes, les pulsions ingérables d’un déséquilibré nous en sommes les coupables » a désapprouvé la Kinda en colère sur un direct Facebook

 La chanteuseinternationale n’en décolère pas, elle poursuit en ajoutant «   on est où là ? Il faut qu’on m’explique (…)  Mais comment peut-on aborder un sujet aussi sensible avec autant de légèreté ? (…)  Il y’a des victimes qui vous suivent. Selon les statistiques les coupables de cet acte ignoble sont le plus souvent des proches, le père, le frère, les amis. Si on donne comme message qu’il ne faut pas rentrer tard alors que ce n’est pas souvent les inconnus qui le font mais ceux qui sont très proches de nous. Je le répète aborder un sujet aussi sensible avec autant de légèreté j’en suis choquée » a martelé l’auteur de la chanson Tchizambenque

Sur la chaine de télévision ivoirienne NCI un violeur invité sur le plateau d’une émission et interrogé sur comment il viole ses victimes avec pour démonstration un mannequin. 

« Est-ce que tu peux nous montrer comment tu faisais tes viols ? », dit l’animateur Yves de Mbella. Sur le plateau, l’homme présenté comme un violeur repenti est invité à monter sur une estrade et à simuler une agression et un viol sur un mannequin. L’homme s’exécute sous les applaudissements et les commentaires de l’animateur : « Viens avec moi (applaudissements du public). Voilà une go, comment tu fais, tu l’attaques de devant ou de derrière ? Va, montre-nous comment tu faisais. »

Le violeur repenti mime alors l’agression : « Souvent, dès qu’on arrive, on attrape le cou, mais il ne faut pas se laisser... ». L’animateur enchaîne : « Mais, ça peut l’exciter ! » « Oui, ça peut l’exciter. On la fait tomber », ajoute l’homme. « Tu touches son sexe ? », questionne Yves de Mbella, alors qu’en face l’homme lui répond : « Oui ». Voilà ce qui a engendre la colère de l’actuel numéro 1 de la musique gabonaise, Shan’L la Kinda qui revendique le respect, protection et la considération de la femme africaine notamment les victimes d’actes de viols lors de son direct.

Voir aussi

voir +

La recrudescence des attaques terroristes au Burkina Faso serait à l’origine du coup d'État mili

voir +

Une bousculade fait 8 morts et 38 blessés graves dans la soirée du  lundi 24 janvier au stade de

voir +

Les Panthères du Gabon se qualifient pour les 8èmes de final après un match nul de 2 buts partout

voir +

CAN 2021 : les internautes Gabonais recadrent André Ayew pour avoir traité les Panthères de « p

voir +

Les Panthères du Gabon tiennent en échec les Black stars du Ghana 1-1

voir +

Le doute qui planait autour de la présence du défenseur central des panthères du Gabon semble êt

voir +