Discours à la nation : Ali Bongo déplore le faible taux de participation des populations à la vaccination contre la covid-19


A l’occasion de son discours à la nation du 61ème anniversaire de la fête de l’indépendance le 16 août, le président de la République, Ali Bongo Ondimba a déploré le manque d’engouement des populations à la vaccination contre la covid-19. Puis à encourager à la vaccination pour préserver l’économie du pays.

Les gabonais sont réticents à se faire vacciner contre le coronavirus malgré la disponibilité de plusieurs centaines de milliers de doses de vaccin sinophram de la Chine et le Spoutnik5 de la Russie.

Dans son adresse à la nation le président de la République n’a pas hésité de déplorer cette situation « aujourd’hui, nous disposons de plusieurs centaines de milliers de vaccins prêts à être administrés. Or, à ce jour, seuls 71 000 d’entre vous se sont fait vacciner. C’est encourageant mais encore nettement insuffisant » à en croire Ali Bongo Ondimba qui souhaite que la courbe des personnes vaccinées soit très évolutive « Il nous faut atteindre le chiffre de 60% de la population vaccinée afin d’envisager une levée totale des mesures de précaution liées à la Covid-19 »

En dépit du fait que les cas de contamination ont considérablement baissés, il n’en demeure pas moins que jusqu’à ce jour, le Gabon pourrait faire face à une troisième vague liée à l’apparition des nouveaux variants. A cet effet, le chef de l’exécutif a encouragé à la vaccination.

« c’est pourquoi il est de votre devoir, je dirais national, de vous faire vacciner. Outre le fait de vous protéger et de protéger les autres, vous contribuez à préserver l’économie de notre pays » a expliqué Ali Bongo Ondimba

Une économie qui supporterait difficilement de nouvelles mesures contraignantes, tel le confinement qu’il faut à tout prix éviter.

    Articles récents

    La DGCC exige le retrait du jus de fruits 100% Ceres nuisible à la santé des consommateurs

    Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba prend part à la 5ème édition du Forum international sur les investissements à Riyad.

    5 ans de prison et 5 millions d’amende contre Brice Laccruche Alhianga

    L'Association des professionnels en sciences de l'éducation du Gabon (APSEG) lance le concours  mon innovation pédagogique en 120 secondes

    La mission du Commonwealth poursuit ses consultations pour l'adhésion

    Le ministre Guy Patrick Obiang Ndong lance la vaccination des enfants

    La chanteuse Macy Ilema a sorti récemment un single intitulé « Muwé »

    Le Bureau national de l’ordre des Sages-femmes au Gabon prend forme



    Vidéos récentes

    Le Gabon s'est doté d'un système de traçabilité pour contrôler l'exploitation du bois.

    Visite du représentant général Eramet auprès de la Direction Générale de Gabon Télévisions